Jeunesse, Roman, Science Fiction

U4 Stéphane

Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Stéphane est la fille d’un célèbre épidémiologiste lyonnais. Convaincue qu’il a survécu à l’épidémie, elle ne veut pas rejoindre le groupe d’adolescents qui s’organisent pour survivre. Si son père ne revient pas ou si les pillards qui contrôlent le quartier arrivent avant lui, son dernier espoir résidera dans un rendez-vous fixé à Paris.

C’est une petite découverte de brocante, parce que j’adore les brocantes et donc les livres d’occasion ! C’est une saga qui me tentait depuis longtemps, le principe de la même histoire avec plusieurs personnages dispersés dans la France et écrite par plusieurs auteurs, avec les livres sortis tous en même temps, est juste génial. J’adore ! Il ne me restait plus qu’à les lire. En retard, puisque ça fait des années qu’ils sont publiés, je ne les vois plus beaucoup d’ailleurs, et trouver ce tome par hasard en brocante m’a fait craquer.

Le livre est très sympathique. J’ai adoré que l’histoire se déroule en grande partie dans la ville de Lyon car, y ayant fait ma licence, je connais un peu la ville, et c’était très amusant de retrouver tous les endroits, mais en version apocalyptique. C’était passionnant de découvrir comment l’auteur (les auteurs ?!) avait imaginé et décrit l’organisation qui pourrait prendre place dans un Lyon en pleine apocalypse, dans un environnement qu’on connait, qui est proche de nous. Ca rendait l’histoire d’autant plus prenante et réelle.

Pour ce qui est des personnages, c’est bien entendu sur Stéphane que se concentre l’histoire. C’est elle qui est la narratrice (parce que oui, malgré son prénom, c’est une fille) et le style est sympa à lire, j’ai apprécié cette narration et suis bien rentrée dans l’histoire.

Après, c’est du jeunesse, donc si j’ai apprécié l’histoire, et c’est ce qui fait qu’il m’arrive de moins me tourner vers le jeunesse, c’était encore trop « gentillet ». Je pense que l’auteur aurait pu développer d’avantage, qu’il aurait pu aller encore plus loin dans l’idée du roman. Mais cela n’aurait plus été jeunesse alors.

C’était en tout cas un roman très sympathique à découvrir, parfait pour commencer cette saga dont on peut lire les livres dans l’ordre que l’on veut. Il ne me reste plus qu’à trouver les autres livres pour pouvoir les lire à leur tour. Celui-ci m’a en tout cas bien plu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s