Coup de cœur, Coup de foudre, Fantasy, Jeunesse, Roman

Les Puissants

Dans une Angleterre gouvernée par une poignée d’aristocrates aux pouvoirs surnaturels, chacun doit donner dix ans de sa vie en esclavage.

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient ainsi leur destin bouleversé quand leurs parents les emmènent accomplir en famille leurs jours d’esclavage.

Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le décor est somptueux, pourtant il dissimule des luttes de pouvoir sans pitié.

Luke est exilé dans la ville de Millmoor. Loin de sa famille, dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Mais d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté.

Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Livres :

Tome 1 Esclaves

Tome 2 : Égaux

Tome 3 : Libres

Ça y est, j’ai terminé cette pépite ! Cette trilogie entre dans mes coups de foudre, ce qui est rare. Mais elle le mérite amplement.

Cette trilogie est parfaite en tout point ! Je ne peux que vous la conseiller chaudement.

Déjà, les couvertures, pour commencer tranquillement : c’est ce qui m’a donné envie de lire le premier tome, c’est grâce à ces beautés et la phrase des dix ans en esclavage que j’ai été intriguée, attirée. Je ne savais pas trop alors dans quoi je me lançais, je ne m’attendais certainement à un coup de foudre. Cela me semblait juste être une petite dystopie Young Adult, peut-être même jeunesse. J’étais encore loin de me douter de ce qu’était cette trilogie.

Parce que non, ce n’est pas une dystopie, pas complètement. Les dystopies sont plutôt dans une future plus ou moins éloigné, qui mettent en place une société soi-disant utopique mais qui, contrairement aux utopies où l’on ne fait que découvrir et observer, va partir en vrille. Les dystopie et utopies sont ainsi des lieux clos, fermés au monde, qui vivent très bien par eux même. C’est le cas de l’Angleterre, île cernée par la mer, qui reste ici cloitrée dans un monde ancien : aristocratiques et esclaves se partagent le pays. Parce que peut-on vraiment dire que le peuple est libre quand il doit devenir un esclave 10 ans de sa vie ? En soit c’est être exclave toute sa vie et attendre juste le moment où cet esclavage se voit. C’est purement dystopique. Mais c’est aussi un monde de fantasy, avec de la magie, dans un monde proche du nôtre (on retrouve les voitures, la technologie que l’on connait côtoie le Don des Égaux). Et bien sûr, la trilogie tient aussi beaucoup de l’uchronie en changeant des éléments de l’Histoire pour se l’approprier, la faire coller au monde des Égaux. C’est passionnant !

On suit plusieurs personnages, les points de vue s’alternent selon les chapitres qui ont pour titre le nom du personnage dont nous avons le point de vue. Les personnages étant séparés, cela ouvre à plusieurs intrigues, qui se rejoignent parce que tout mène à la rébellion, à la lutte contre la tyrannie. Cela ouvre à plein de réflexions et franchement, j’aimerais être mieux renseignée sur le système gouvernemental des anglais pour savoir à quel point c’en est une critique. Ce manque de savoir ne m’a pas empêché d’adorer le livre, qui est une critique du pouvoir politique, une apologie de la liberté, …

Quelque chose que j’ai vraiment aimé, c’est la diversité des personnages point de vue. Ils viennent tous de milieux différents, ils ont des objectifs différents, ils ne se battent pas pour les mêmes choses, certains s’affrontent. Les visions qu’on a des personnages changent au fur et à mesure qu’on les comprend mieux. Et je trouve que on peut facilement s’identifier à tel personnage à un moment donné, puis à son opposé pour telle raison… Ce sont des personnages ouverts qui nous aident à mieux comprendre l’histoire, la nature humaine, les personnages eux-mêmes et leurs motivations. On peut se demander facilement quel serait notre réaction dans les situations que vivent chacun des personnages, et alors s’identifier à un personnage éloigné de nous par sa personnalité par exemple, ou par ses motivations… On ne sait jamais à quoi s’attendre avec ces trois livres. Franchement, j’ai encore des milliers de choses à dire pour vous pousser à lire cette trilogie absolument parfaite, dont chaque tome est aussi bien voire mieux que le précédent, mais ce serait trop long, et le simple fait de vous dire que c’est un coup de foudre devrait suffire à vous faire comprendre à quel point il faut lire ce livre, parce que rares sont les coups de foudre. Lisez-les !

3 réflexions au sujet de “Les Puissants”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s