épistolaire, Déception, roman graphique, Romance, Science Fiction, Young Adult

The Illuminae Files

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi – BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

trilogie :
Illuminae
Gemina
Obsidio

Du top au flop

Cette trilogie, c’est la dégringolade.

Un visuel de fou

Le premier tome était un coup de foudre sur le moment, je pensais que cette saga resterait éternellement, elle change beaucoup dans la forme du livre. J’ai adoré le mélange de genre, entre roman épistolaire et roman graphique, et space opera. Il y a des pages magnifiques.

Rien que pour ce visuel, le roman était dans mon top. Il m’avait marqué comme peu de livres l’ont fait et il faut bien avouer que c’est une forme difficile à oublier.

Il y a des pages à admirer. Ce mélange entre l’art visuel et les mots, c’était un coup de cœur.

Lecture en anglais

J’avais commencé la trilogie en 2016, je l’avais achetée quand j’étais encore en Angleterre et impossible de passer sur la version française, je voulais continuer comme je l’avais commencée. On ne dirait pas, mais même si je commence à bien lire en anglais, c’est toujours difficile et soit je suis plus gentille avec le livre que je ne pourrais l’être en français, soit je suis plus dure (mais je suis souvent plus gentille).

Avec cette saga, j’ai été gentille les deux premiers tomes, j’avais adoré ce visuel et les dialogues faisaient vivants et explosifs.

Puis le troisième est arrivé, il a longtemps traîné dans ma pile à lire, puis en lecture en cours, et je crois que j’ai grandi entre le premier livre et le dernier. Peut-être suis-je devenue plus aigrie, je ne sais pas. En tout cas, impossible d’entrer dedans, un point m’a profondément énervée et je n’arrivais plus à le lire. Je l’ai abandonné, je ne connaîtrai jamais la fin et je ne le regrette même pas.

Un fichier neutre

Les romans sont sous forme de fichier. Il y a l’esthétique fichier, avec des effets sur les bords comme si on entrait dans un dossier militaire, avec des petites notes, des photocopies de mails, des transcriptions de vidéos et de vocaux, etc. Pas de quoi s’ennuyer, c’est un roman très éclectique et c’est sa force.

Mais le principe d’un fichier, c’est de regrouper des éléments de façon neutre, les transcriptions ne doivent pas donner l’avis du transcripteur. L’avis se voit dans le document final, dans les notes, mais pas dans les transcriptions, sinon on ne sait plus vraiment ce qui se passe sur la vidéo.

Autant pour tout ce qui est mails, vocaux, textos, dessins, c’était neutre, il y avait des notes amusantes parfois, mais les textes de bases se suffisaient à eux-mêmes pour faire rire.

Un fichier subjectif

Puis il y a les transcriptions de vidéos, et c’est cette partie qui m’a fait décrocher dans le troisième.

Dans les deux premiers tomes, je n’avais pas des masses accroché non plus à cet élément, mais il était moins présent, l’important étant le graphisme, les mails, les vocaux, tout le reste. Mais dans le trois, ce sont massivement des transcriptions de vidéos, et cela m’a soulée. Impossible de me concentrer, d’entrer dans l’histoire, d’apprécier le livre.

Pour moi, cette transcription subjective fait perdre beaucoup au livre. Il n’y a plus cet effet fichier, c’est de la rigolade pour de la rigolade, on a des avis inintéressants et inutiles, on oublie l’histoire. Bref, rien ne va dans ces vidéos et elles étaient trop présentes, prenant le pas sur le graphisme qui faisait la force de la trilogie.

Des ados parfaits ?

Un autre point qui me fait dire que j’ai grandi, ce sont les adolescents. Pourquoi les ados dans cette trilogie sont-ils tous surdoués, meilleurs que les adultes qui ont bien plus d’expérience ? Le pire, c’est que les ados ont plus d’expérience que les adultes qui ont des années d’expérience… cherchez l’erreur !

Je ne comprends pas cet intérêt de faire des adolescents aussi forts en tout, qui donnent des conseils aux adultes et sont les chefs, ça n’a rien de réaliste ; ils ne font même pas preuve de maturité. Au contraire, ils sont dans leurs romances, pensent plus à eux qu’à l’ensemble, mais tant pis, ce sont les meilleurs… J’ai eu du mal avec eux.

Changement de personnages

Pourtant, il y avait cet avantage de changer de personnages principaux à chaque livre, un nouveau couple à chaque fois. Dans le premier tome, nous suivons Kady et Ezra, dans le deuxième Hanna et Nick, et enfin Asha et Rhys, qui sont plus âgés que les quatre précédents, mais cela ne se voit pas. La romance devient ainsi le point central des livres, les personnages ont le temps du livre pour se mettre en couple.

Ce n’est pas pour moi, je n’attendais que l’action, la survie. Heureusement qu’il y a Alexander, l’Intelligence artificielle, qui donne un nouveau point de vue et des moments amusants et passionnants. C’est le meilleur personnage de la trilogie et celui qui évolue le plus. Il apprend tout au long des livres et son duo avec Kady fonctionne super bien. J’aurais aimé les voir plus ensemble, dommage qu’elle soit moins présente dans les tomes suivants.

En tout cas, je n’ai pas terminé la trilogie. Je l’ai trouvée sympa dans sa forme, originale, mais trop subjective et surtout trop adolescente, la forme en était dénaturée.

Recommandation

Alex Rider d’Anthony Horowitz : un adolescent trop fort, mais qui n’en est pas inhumain ou irréaliste pour autant. Il est attachant et garde toujours sa mission en tête.

L’Invention d’Hugo Cabret de Brian Selznick : un roman graphique magnifique !

1 réflexion au sujet de “The Illuminae Files”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s