Bande Dessinée, Contemporain

Habibi

Vendue à un scribe alors qu’elle vient tout juste de quitter l’enfance, puis éduquée par celui-ci, une très jeune femme voit son mari assassiné sous ses yeux par des voleurs. Elle parvient pourtant à leur échapper et trouve refuge sur une improbable épave de bateau échoué en plein désert, en compagnie d’un enfant nommé Habibi.

Ensemble, dans des décors souvent nimbés de magie, ils vont grandir et vivre leur vie au sein de cet étrange endroit, en s’efforçant autant que possible de se protéger de la violence et de la dureté du monde, au rythme des contes, histoires, mythes et légendes racontés par la jeune femme…

Je vais reprendre les bonnes vieilles habitudes et écrire les articles tout de suite après la lecture, avant d’oublier ce que j’ai lu, aimé et moins aimé dans un livre, et je pourrais reprendre les articles plus tard, avant publication, si mon avis évolue entre temps. Parce que, évidemment, un avis n’est pas figé dans le marbre après la lecture, dans l’avis compte aussi ce qu’il reste des jours, des semaines, des mois après la lecture. Une lecture, ce n’est pas juste l’instant présent, c’est aussi ce qu’on en garde, ce qu’on apprend avec elle.

Une brique dessinée

Habibi est une bande dessinée en noir et blanc qui m’a été prêtée après une conversation autour d’un roman faisant référence aux Mille et une nuits. On m’a recommandé chaudement ce livre et forcément je n’ai pas pu résister. Et puis, une BD, ça se lit vite… Du moins c’est ce que je pensais avant de voir la brique.

Mais le livre m’a tout de suite intriguée, et une fois l’incipit lu je n’avais plus qu’une envie, enchaîner la lecture complète. Malgré sa taille, le livre se lit tout seul, facilement.

Les dessins sont relativement simples quand on voit les personnages, mais extrêmement détaillés sur d’autres pages. Certaines planches sont magnifiques et retiennent l’attention, empêchant de tout avaler d’un coup. Le livre permet à la fois de dévorer l’histoire et de prendre son temps, de savourer sa lecture.

La religion

Le livre aborde surtout la religion, et cela tombe bien, car je ne connais pas le Coran, donc c’était une découverte pour moi.

On sent tout de suite le mysticisme dans le bouquin, ente la poésie du texte, les récits coraniques qui se mêlent au récit, et aux explications de certains points religieux. C’était plutôt prenant et intéressant, c’est la partie du livre à laquelle j’ai le plus accroché. Cela donne envie d’en savoir plus.

Des points plus dérangeants

Mais rien n’est parfait… un point en particulier m’a fait lever les yeux au ciel, j’ai regretté la tournure des événements au fil du livre. Pourquoi faut-il toujours que l’on tombe dans une romance ? Surtout qu’ici, c’était glauque.

Au début, on découvre une petite fille qui est donnée comme femme à un marchand par ses parents, alors qu’elle n’a que neuf ans. Puis elle passe par l’esclavage et à douze ans elle s’enfuit et adopte un petit garçon de trois ans dont elle devient la mère. Tout au long du livre, on nous répète que c’est son fils, son vrai fils. Elle n’a qu’une envie, c’est le revoir, retrouver son enfant. Et là, petit syndrome d’Œdipe… Ce n’est pas parce que les personnages n’ont pas le même sang que ce n’est pas glauque.

Le livre est aussi beaucoup plus axé sur la nudité féminine, étrange.

On le sait, la bande dessinée est un monde qui doit encore évoluer.

Conclusion

C’était une lecture sympathique et rapide, même si glauque. Je vous la conseille si vous voulez changer un peu votre approche du religieux, pour une première découverte du Coran, et juste pour changer d’air et voir des personnages apprendre à vivre dans le monde difficile.

Recommandations

Qui est Terra Wilder ? d’Anne Robillard : cette fois, c’est la bible et la religion chrétienne qui sont abordés dans une histoire de réincarnation.

Le Cinquième Évangile d’Ian Caldwell : un thriller qui se passe au Vatican, c’est un prêtre grec qui enquête.

Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson : la trilogie aborde la religion via le personnage de Sazed et l’importance d’être en accord avec ce que l’on croit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s