Jeunesse, Roman, Science Fiction

Aussi libres qu’un rêve

En cette fin du XXIe siècle, l’accès à un métier est régi par la loi des Dates de naissance. Ainsi, si vous êtes né en janvier, les métiers les plus côtés vous seront proposés ; par contre, si vous êtes né en décembre, il ne vous restera que les métiers dont personne n’aura voulu.

Silnöa et Silnëi sont sœurs jumelles, mais l’une est née le 31 décembre à 23h58, et l’autre dans les premières minutes de janvier ! Cela ne les empêchera pas d’unir leurs forces pour combattre la tyrannie des Dates de naissance, en compagnie de Kléano, jeune chanteur d’un groupe de rock rebelle.

Je profite d’avoir tout juste terminé ce livre, qu’il soit encore frais dans ma mémoire, et surtout d’avoir encore « plein » de temps avant de commencer à fond les révisions pour le CRPE et les cours de M2B pour écrire ce petit article. Enfin, s’il est aussi petit que les autres, ce ne sera pas si petit.

Bref, fini de blablater pour ne rien dire, passons au roman.

Tout d’abord, les éditions Mango et principalement la collection Autre-Monde est ce qui m’a poussée, en premier lieu, vers ce livre. Je lisais beaucoup au collège de roman de cette collection, des romans de science-fiction jeunesse, et j’adorais ces livres au point de demander à la documentaliste d’en acheter toujours plus. C’était donc très attirant pour moi, un peu comme une madeleine de Proust, que de découvrir ce livre en brocante et je n’ai pas pu résister. D’autant plus qu’il est de Manon Fargetton, dont j’ai lu il n’y a pas si longtemps Le Suivant sur la liste que j’ai adoré. Ce one-shot avait tout pour me plaire.

Et en effet, j’ai adoré ma lecture !

C’est un roman jeunesse, court, comme je n’ai plus forcément l’habitude d’en lire, ce qui m’a un peu déstabilisée au début : j’aurai préféré, adulte que je suis, plus de développement sur certains points, mais ce n’est là que mon point de vue. Quoi qu’il arrive, le roman m’a rapidement entrainée dans son récit au rythme de film.

Chacun des personnages est attachant et tous font en sorte que l’on ne s’ennuie jamais au fil des pages. Leurs états d’âmes, leurs histoires, sont touchantes et aident d’autant plus à entrer dans le récit, passionnant.

L’histoire est magistrale, cette histoire de dates de naissance, cette histoire avec les jumelles, avec Kléano, avec… Enfin, je ne peux pas trop en dire, le résumé n’en dit pas assez et c’est tant mieux. Sachez juste que tout est très bien pensé, intéressant, et fait réfléchir et se rendre compte de la chance qu’on a de choisir notre métier, pour lesquels on peut même se passionner (parce que ce n’est clairement pas les acteurs de ce monde qui se passionne pour ce qu’ils font…).

Ce roman jeunesse est une petite pépite et je ne peux qu’encourager les jeunes à se lancer dedans.

3 réflexions au sujet de “Aussi libres qu’un rêve”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s